Devenir membre Renouveler l’abonnement

INSCRIPTION à L’INFOLETTRE

Email invalide

Politiques

© Tous droits réservés, Amis du Jardin botanique de Montréal

Inscrivez-vous à notre infolettre pour rester à l'affût de nos nouvelles, activités et autres exclusivités!

Email invalide

Les 30 ans du Radeau des cimes

Articles

En 1986, l’humain avait déjà gravi l’Everest, exploré les recoins de l’Antarctique et les fonds marins, mais il n’avait pas encore conquis la canopée tropicale. Grâce au Radeau des cimes, la découverte des sommets de la forêt pouvait commencer !

Dans les tropiques, la canopée – la partie supérieure de la forêt – est un endroit lumineux qui fourmille de vie. Mais il est difficile d’y accéder pour l’étudier de près alors que les arbres atteignent jusqu’à 50 m de haut: il faut l’escalader, l’observer à partir du sol avec des jumelles ou la survoler en avion.

En 1974, lorsque le botaniste français Francis Hallé est en expédition avec des étudiants en botanique dans la forêt tropicale de la Guyane, l’idée d’utiliser un aérostat pour atteindre la canopée germe dans son esprit. De retour en France, il cherche à concrétiser son projet. Il trouvera sur sa route Dany Cleyet-Marrel, pilote, ainsi que Gilles Ebersolt, architecte, qui embarqueront dans l’aventure.

 

Lire l'article complet: RadeauCimes_QT_SEPT2017.pdf

Un texte d'Annie Labrecque, tiré de la revue Quatre-Temps, Volume 41, numéro 3

PHOTO : © OPÉRATION CANOPÉE


Retour aux nouvelles

Abonnez-vous

Soutenez notre jardin

Inscrivez-vous à notre infolettre

pour rester à l'affût de nos nouvelles, activités et autres exclusivités!

Email invalide