Devenir membre Renouveler l’abonnement

INSCRIPTION à L’INFOLETTRE

Email invalide

Politiques

© Tous droits réservés, Amis du Jardin botanique de Montréal

Inscrivez-vous à notre infolettre pour rester à l'affût de nos nouvelles, activités et autres exclusivités!

Email invalide

Plumes en péril au Jardin botanique

Articles

Comment les 28 ans d’observation d’une seule personne ont permis de détecter une forte baisse de l’occurrence des oiseaux au Jardin botanique? Un ornithologue nous fait découvrir l’apport remarquable de Guy Zenaitis.

Dans le désert asphalté de l’Est de Montréal s’étend une oasis luxuriante de 75 ha, irrésistible pour les oiseaux… et pour ceux qui souhaitent les observer! Parmi ces observateurs, Guy Zenaitis s’est démarqué par la ponctualité inébranlable de ses visites au Jardin. Cet ornithologue expérimenté a cumulé 932 visites pendant 28 ans, et plus de 2 000 heures d’observation. Très méticuleux, l’homme a répertorié toutes les espèces observées à chacune de ses visites, constituant ainsi une mine d’or pour étudier l’évolution des oiseaux au Jardin.

Je me suis penché sur les données de l’ornithologue pour évaluer si l’abondance des espèces était la même entre deux périodes, soit la fin du 20e siècle (1986 à 1999) et le début du 21e siècle (2000 à 2014)1. Les résultats sont surprenants : parmi les 86 espèces observées régulièrement2 par Guy Zenaitis, 52 ont connu une diminution de 30 %. En contrepartie, seulement 21 espèces ont connu une augmentation d’au moins 30 %. Et 13 autres espèces ont peu fluctué entre les deux périodes. 

 

Lire l'article complet: Oiseaux_QT_DEC2017.pdf

Un texte de Émile Brisson-Curadeau, tiré de la revue Quatre-Temps, Volume 41, numéro 4


Retour aux nouvelles

Abonnez-vous

Soutenez notre jardin

Inscrivez-vous à notre infolettre

pour rester à l'affût de nos nouvelles, activités et autres exclusivités!

Email invalide