Devenir membre Renouveler l’abonnement

INSCRIPTION à L’INFOLETTRE

Email invalide

Politiques

© Tous droits réservés, Amis du Jardin botanique de Montréal

Inscrivez-vous à notre infolettre pour rester à l'affût de nos nouvelles, activités et autres exclusivités!

Email invalide

Mélilot, l’essence d’une vanille boréale

Articles

Un article tiré du dossier « Aromates en liberté », par Emilie Nault-Simard

L’essence de mélilot, cette « vanille » québécoise, trouve sa place dans les garde-mangers des grands chefs et des cuisiniers audacieux, de Montréal à New York. Par quels détours l’équipe de Gourmet sauvage est-elle passée pour extraire cette essence intrigante?

En cette première journée chaude du printemps, le soleil perce les nuages et se glisse à travers la végétation. Nous sommes à Saint-Faustin-Lac-Carré, sur le terrain d’une pisciculture fermée en 1992, où Gourmet sauvage a installé son nouveau quartier général. À deux pas du mont Tremblant, à l’orée de la forêt laurentienne, les deux coureurs des bois contemporains que sont Gérald Le Gal et sa fille, Ariane, élaborent de fins produits à partir des plantes sauvages comestibles du Québec.

Lire l’article complet


Retour aux nouvelles

Abonnez-vous

Soutenez notre jardin

Inscrivez-vous à notre infolettre

pour rester à l'affût de nos nouvelles, activités et autres exclusivités!

Email invalide